Toilettes

 

Toilettes à recirculation

Introduction

      Ces toilettes, dites à recirculation de liquide sont généralement utilisées pour les avions d'environ 100 passagers ou moins. En raison de ce petit nombre de passagers, il n'y a qu'une ou deux de ces toilettes dans l'avion.

Ces toilettes à recirculation utilisent un liquide pour déplacer les déchets de la cuvette vers le ou les réservoirs. Les cuvettes sont rincées à l'aide d'une combinaison d'eau et de désinfectant/désodorant (Anotec). L'ensemble est stocké dans le ou les réservoirs directement sous les toilettes.

Fonctionnement

      Chaque toilette est équipée d'un système d'évacuation indépendant. Les déchets sont stockés dans un réservoir placé sous chaque cuvette. Lors de l'entretien au sol, les réservoirs des toilettes sont vidés, rincés avec un produit désinfectant appelé communément jus bleu, puis une précharge du même produit est ajoutée dans le réservoir pour chaque nettoyage de la cuvette.
Pour un avion d'une centaine de places, il faut environ 20 litres (5.3 USG) du produit désinfectant pour le rinçage et 10 litres (2,6 USG) pour la précharge de liquide par toilette.

      Le cycle de la chasse d'eau est lancé lorsque le passager a appuyé sur le "bouton de la chasse d'eau". Cela permet d'alimenter le moteur de la chasse d'eau qui actionne la pompe. Celle-ci envoie le liquide filtré dans la cuvette des toilettes pour la nettoyer jusqu'à ce que la minuterie coupe l'alimentation du moteur de la chasse d'eau (environ dix secondes). Une fois que les déchets sont dans le réservoir, le fluide résiduel est filtré et recyclé pour être utilisé comme fluide de rinçage. Le produit de rinçage des toilettes sera donc la précharge mélangée aux eaux usées des toilettes qui ont été filtrées.

 

Toilettes à aspiration

Introduction

      Ces toilettes à aspiration stockent les matières fécales de toutes les toilettes de manière centralisée dans un réservoir d'eau usée via un système de tuyauterie. Les systèmes de toilettes des avions sont équipés d'un générateur de vide qui crée une pression différentielle. Cette pression différentielle aspire les déchets de la cuvette des toilettes vers le réservoir de stockage des déchets.


      Le développement ultérieur des systèmes d'évacuation des déchets sous vide est utilisé non seulement sur les avions, mais également dans l'ensemble de l'industrie des transports.

Fonctionnement

      Le système d'évacuation utilise l'eau claire du système d'eau potable pour rincer les toilettes. L'ensemble de la toilette se compose d'une commande électronique de chasse d'eau, d'une vanne de rinçage et d'une vanne de chasse d'eau.


      La rotation de la poignée de la chasse d'eau actionne l'unité de commande de la chasse d'eau pour démarrer le cycle. L'unité de commande contrôle le fonctionnement de la vanne de rinçage et la vanne de chasse d'eau, ainsi que la synchronisation du cycle. Le démarrage du cycle de rinçage ouvre la vanne de rinçage actionnée par un solénoïde pendant 2 secondes, dirigeant l'eau potable à travers un anneau de rinçage afin de fournir de l'eau pour nettoyer la cuvette pendant le cycle. L'unité de commande ouvre ensuite la vanne de chasse d'eau motorisée pendant 4 secondes, ce qui permet à la pression du vide dans les réservoirs de déchets d'éliminer les débris de la cuvette.


      Une vanne d'arrêt de chasse manuelle est montée sur le côté aval de la vanne de chasse. Cette vanne est actionnée par une poignée située à l'avant de la toilette pour fermer la conduite d'évacuation à vide en cas de défaillance de la vanne de chasse.

La cuvette

      Les cuvettes servent à recueillir les matières fécales. Elles sont fabriquées en acier inoxydable embouti, dont l'intérieur est recouvert de téflon. Ce revêtement a la particularité d'être très peu salissant et d'éviter toute adhérence sur leurs surfaces exposées grâce à sa texture. Cela réduit le besoin en eau de rinçage.

La pompe à vide

      Une pompe à vide est un compresseur centrifuge souvent à un étage, et alimenté par un moteur électrique. Elle est utilisée pour générer la pression différentielle requise entre la cabine et le réservoir à déchets pour évacuer les déchets de la cuvette des toilettes vers le réservoir, lorsque l'avion vole à basse altitude ou est au sol. Au-dessus de 16 000 ft environ, la pompe de vide ne sera pas démarrée, car la pression différentielle est suffisante pour créer l'aspiration.

Les réservoirs

      Les déchets sont stockés dans un ou plusieurs réservoirs situés en zone pressurisée. L'une des principales tâches de conception consiste à séparer les déchets arrivant à grande vitesse afin d'éviter tout impact sur la structure du réservoir et d'éviter que les déchets ne passent pas par-dessus bord via le canal de ventilation du réservoir.

   
      En fonctionnement normal, le réservoir est chargé par une surpression externe et doit donc être suffisamment rigide pour ne pas s'effondrer.
La plupart des systèmes à aspiration ne nécessitent qu'un demi-gallon (2 litres) de liquide ou moins, pour une toilette à économie d'eau. Cela permet de gagner en poids et en efficacité, et c'est beaucoup plus hygiénique. Dans le cas d'une conception optimisée en termes de poids, cet objectif est atteint dans la plupart des cas par une conception appropriée en composite de fibre de carbone.