Type de carburant

Essences

      L'essence aéronautique est conçue pour être utilisée uniquement sur des avions de petits gabarits à turbomoteur. Il en existe plusieurs types :

 

AVGAS : Il existe en plusieurs versions, mais la plus répandue en France est le 100LL, qui est de couleur bleue et qui est moins                               riche en plomb que le 100/130.

 

MOGAS : Il est moins cher que l'AVGAS, mais est plus lourd en plomb, ce qui nécessite des changements d'huile plus fréquents sur les                    appareils.

 

       Pour l'AVGAS100LL, "100" représentent l'Indice d’Octane Moteur (MON), l’Indice d’Octane Recherche (RON) utilisé pour qualifier les carburants terrestres comme SP98, s’élève lui à 130. "LL" est l'abréviation de "Low Lead". 

 

      L'AVGAS 100LL est identifiée dans les stations de distribution des aérodromes par son étiquette en lettres blanches sur fond rouge. Cette identification forte est destinée à éviter tout risque de confusion ou « misfuelling » avec l’AVGAS UL 91 et le JET A-1. De la même manière, les pistolets de distribution d’AVGAS sont peints en rouge et ceux du JET A-1 en noir.

      La variante militaire a pour code OTAN "F-18".

gdgdrdh.PNG
tyndty.PNG

Kérosène

      Le kérosène est le carburant utilisé sur tous les aéronefs à turboréacteur et turbopropulseur. Il existe différents types de kérosène civil :

- JET A : Il est disponible aux États-Unis et est développé avec un point de congélation plus élevé qu'un kérosène normal et présente                     une faible pression de vapeur et un point d'ignition élevé.

JET A1 : C'est le carburant le plus utilisé et le plus recommandé pour les avions à réacteur. Le point d'ignition est au minimum de 38°C                 et le point de congélation fixé au maximum à -47°C.

 

JET B : C'est un mélange de kérosène et d'essence, utilisé plutôt dans des régions froides avec un point de congélation aux alentours                   de -60°C.

 


Passenger_Airplanes_Boeing_747-400_52392

      Il y a également les versions militaires : 

- JP-1 à JP-7 : Ces 7 versions de carburant ont été fabriquées pour s'adapter aux différents besoins des avions militaires qui peuvent voler                       plus haut et plus vite.

- JP-8 : C'est celui qui est le plus utilisé par l'aviation militaire américaine, qui est similaire au JET A1.

      L'usage du kérosène en aviation est principalement dû à son fort pouvoir calorifique de 43,15 MJ kg−1 pour le Jet A1, qui permet d'alléger la masse totale à emporter à autonomie constante.

       Le kérosène doit remplir des conditions particulières, notamment au niveau de ses propriétés physiques. Le carburant pour avion est ainsi un kérosène particulier ayant notamment un point de congélation très bas (−47 °C pour le Jet A19), car à 11 000 mètres d'altitude, la température externe est proche de −56,5 °C.

F18_Suisse_2011-ag-520x369.jpg

       L'usage du kérosène en aviation est principalement dû à son fort pouvoir calorifique de 43,15 MJ kg−1 pour le Jet A1, qui permet d'alléger la masse totale à emporter à autonomie constante.

       le kérosène doit remplir des conditions particulières, notamment au niveau de ses propriétés physiques. Le carburant pour avion est ainsi un kérosène particulier ayant notamment un point de congélation très bas (−47 °C pour le Jet A19), car à 11 000 mètres d'altitude, la température externe est proche de −56,5 °C.